Situation :

Vérossaz se situe sur un plateau au dessus de St-Maurice dans le Chablais valaisan entre le lac Léman et Martigny dans la vallée du Rhône.

La station est implantée aux coordonnées 564570/118051, altitude 917m 13m ou N 46°12'46.784'' / E 006°58'46.642'' altitude 917m

Climat de la région :

Vérossaz se trouve très souvent influencé, soit par le vent du sud-sud/ouest, soit par le vent du nord-nord/ouest. Lorsque le vent du sud se met à soufler, il peut devenir parfois violent, et des rafales pouvant atteindre les 50 à 70km/h ne sont pas rares, principalement au printemps et en automne. Il s'agit alors du Foehn qui peut faire grimper la température de 10 à 15°C selon la saison. Après plus de 25 ans d'observations et de relevés, la région peut se définir comme région de microclimat. A titre d'exemple, certaines fois le Foehn soufle d'un côté de la vallée, avec une vision très claire et une température avoisinant les 20°C, alors que de l'autre côté, à 3km, la vision est très troublée par l'apport d'une légère ou d'une forte brume qui vient du lac, la température à cet endroit est de 5 à 10°C. Ce phénomène s'arrête très souvent à la sortie de St-Maurice, direction Martigny, où le Foehn est encore plus violent repoussant ce courant froid.

Un autre phénomène lié aux précipitations a été constaté à maintes reprises. Il s'agit de l'influence de la chaîne de montagnes des Dents-du-Midi qui joue un rôle de barrage à certaines perturbations. La région se trouve ainsi copieusement arrosée. Dans ces conditions, il n'est pas rare d'enregistrer plus de 50mm de pluie en 24h. En moyenne, la quantité totale de précipitations, se situe dans une fourchette de 1200 à 1500 mm par année. Il faut savoir que 1mm est égal à 1 litre par m2.

Dans le Hit-parade des années 1997 à 2002, le mois de juin est le plus arrosé, suivi de juillet et d'avril tandis que les moins arrosés, sont les 3 mois d'hiver. Remarques et retour à la page des précipitations Le pluviomètre est cerclé d'un câble chauffant qui contribue à fondre la neige au fur et à mesure qu'elle tombe. Quant à la température moyenne des années 1997 à 2002, c'est le mois de janvier le plus froid avec -0.6°C suivi de décembre avec +0.6°C tandis que le mois d'août avec 17.3°C devance de très près le mois de juillet avec 17.2°C pour les mois les plus chauds. Voir aussi statistiques

Dès 2003 voir tableau page15

Retour à la page d'accueil